Qui écrit les rapports de ESI?

Comme les rapports ne mentionnent pas les noms des auteurs, nous sommes parfois interrogés sur l'identité des rédacteurs des rapports d’ESI. La réponse est facile: toutes les publications d’ESI sont les fruits d'un vrai travail d'équipe. Les textes rédigés sont fondés sur l'expertise et l'expérience de nos analystes, avec l’apport des membres et des conseillers de ESI.

Le noyau dur actuel

ESI at work - Marcus Cox and Gerald Knaus

Les publications de ESI sont le produit des échanges extensives d'idées entre nos analystes/ chercheurs sur le terrain et l'équipe éditoriale composée de Gerald et de Marcus. Selon notre méthode de préparation des rapports que nous appellons la méthode « double-clé », tous les textes sont conjointement rédigés par le Directeur (élu annuellement par les membres) et le rédacteur en chef (nommé par le conseil d'administration). Ces textes sont ensuite revus et corrigés pour atteindre le niveau requis avant de recevoir l'aval final pour la publication. Cette méthode minitieuse limite le nombre de rapports produits chaque année mais garantit leur haut niveau de qualité.

Le noyau dur de ESI grandit constamment. De 1999 à 2000, il était constitué de Gerald et Marcus. En début 2000, Kristof a rejoint l'équipe, suivi par Eggert vers la fin de la même année. En été 2002, Verena a quitté sa position dans l'administration pour devenir une analyste permanente au Kosovo ; après avoir travaillé pour le pilier UE de la Mission de l'ONU au Kosovo, elle travaille maintenant pour notre projet, ESI Turquie. Duska, une journaliste et une académicienne basée à Belgrade nous a rejoint en tant qu'analyste en 2002. Depuis août 2004, Nigar, Erkut et Enis travaillent dans le cadre du projet ESI Turquie. Minna figurait parmi nos analystes entre septembre 2001 et janvier 2002. Elle gérait le programme ESI dans l'ex-République de Yougoslavie et entreprenait des recherches sur le terrain en Macédoine, avant de rejoindre la Mission de l'ONU au Kosovo. Minna a également collaboré avec ESI dans la préparation d'une étude substantielle concernant le Pacte de Stabilité, publié en avril 2001. Elle est finalement revenue dans notre équipe en octobre 2004 pour y rester jusqu'en août 2005. Verena Ringler a rejoint ESI en 2005 et Nicole au début de 2006.

En janvier 2006, le noyau dur de ESI était composé de 12 personnes.

Le cercle élargissant des contribuants

D'autres qui ont travaillé pour ESI auparavant, restent impliqués dans tous nos débats internes. Felix a rejoint l'équipe en été 2002 pour une année et continue de s’intéresser aux discussions et débats de ESI. Paul a travaillé avec nous pendant la seconde moitié de 2002 et durant 2003, particulièrement au Kosovo. Alida a participé à notre projet Bosnie entre 2001 et 2004. Les planificateurs urbains et spatiaux, Frank et Christof, ont contribué au travail de ESI au Kosovo en 2003. Marcus (Brand) a collaboré avec ESI à l'étude du Pacte de Stabilité. Il a travaillé à la fin de 2001 comme analyste dans le cadre de LLA et a entrepris des recherches sur le terrain au Kosovo. Plus tard, il a examiné l'expérience de la transition européenne en Slovénie tout en tirant des leçons pour les autres pays successeurs de l'ex-Republique de Yougoslavie. Il a ensuite rejoint la ODHIR auprès de l'OCDE à Varsovie. En début 2002, Emmanuela, une anthropologue munie d'une large expérience dans les Balkans de l'Ouest et d'une expertise particulière en Albanie, a soutenu ESI, dans les recherches sur le terrain, en Macédoine. Lors des premières années de ESI, Chris (Bennett), le premier senior éditeur et notre ancien vice-président, a joué un rôle-clé dans la rédaction des textes par ses idées et ses talents.

ESI a aussi bénéficié, d'une manière plus large, de l'expérience et l'expertise de ses membres, conseillers et analystes externes. Cela aussi a permis à ESI à entreprendre des projets de recherche à grande échelle et complexes. Dardan Gashi a contribué à LLA au Kosovo entreprenant des recherches sur le terrain en 2001 et 2002. Mike Todd a soutenu le travail de LLA pendant le printemps 2002 à travers ses recherches relatives aux mécanismes de distributions des aides de l'UE. Dominik Zaum a soutenu les recherches de LLA en 2003.

D'autres membres de ESI ont joué un rôle important pour donner une forme à la pensée de ESI, en particulier Gil Baldwin, Sandra Colliver, David Steward Howitt, Gianni La Ferrara et Dieter Wolkewitz. Archie Tuta a directement pris part aux recherches de ESI au Monténégro à la fin de 1999.

Partager: What are these?
A propos d'ESI
Photo credits
Alan Grant is an Irish photographer who travelled extensively in the Balkans and other countries and regions of the world. Thanks to him, ESI is able to show fascinating pictures of the Balkans: the facades of Tirana, the painted mosques of Travnik, the fabulous old houses of Plovdiv and the spectacular blue of water - dark in the Bay of Kotor, emerald in the river valleys of Bosnia, deep blue in Ohrid, twinkling in the Aegean Sea and on the Bosporus.

You can find out more about Alan Grant on his websites:
Jonathan Lewis lives between London and Istanbul. He moved to London and spent many years studying photography and now specialises in photojournalism, documentary photography and commercial work for a wide variety of private and commercial clients in the UK, Europe and Turkey. His work has appeared in a number of magazines and publications and is used on the ESI website as well.

You can find out more about Jonathan Lewis on his website www.jonathanlewisphoto.com